Nos valeurs

L’Agence π propose une approche réflexive, interactive, participative et créatrice à la question de la mise en forme des objets, des bâtiments et de la ville. Avec l’homme et ses besoins contemporains au centre de la réflexion, l’agence a vocation à chercher une réponse formelle et construite au sens profond des projets qui lui sont proposés avec curiosité, écoute, enthousiasme, recul et fraicheur. La forme, sa matérialité, sa symbolicité, ses forces inhérentes et ses possibilités d’évolution sont toujours mises en perspectives avec les usages et fonctions qui les habitent.
S’intégrant dans la tradition architecturale de la modernité, la production franchit les limites des échelles et s’étale du mobilier jusqu’à l’échelle du territoire, tout en explorant les potentialités du bâtiment dans ses dimensions techniques, sociales et esthétiques. C’est ainsi que l’agence intègre très tôt des préoccupations environnementales poussées et réalise des opérations très en pointe dans ce domaine. Elle développe notamment une grande diversité et une grande curiosité sur les modes constructifs et s’intéresse particulièrement à la dialectique mode constructif / langage architectural.
Allant plus loin que la simple réponse technologique à une question de société plus profonde que le seul enjeu énergétique, l’Agence π se préoccupe de la composante sociétale de l’acte de construire (participation des riverains, des utilisateurs, insertion professionnelle, économie sociale et solidaire). Les interventions d’ateliers d’insertion sont autant d’occasion de reformuler le langage architectural.
Dans un registre formel toujours renouvelé et sur des programmes très variés, L’Agence π s’inscrit dans son temps en cherchant une position d’équilibre dynamique conciliant le sens, la forme et la matérialité de l’architecture, les éternels piliers de notre discipline.

pacte_mondial

L’agence py est membre du Global Compact de l’ONU et veut promouvoir autant que faire se peut les principes que cette organisation défend et notamment :
• le respect des droits de l’homme, en son sein et lors des marchés qu’elle encadre
• le respect de conditions de travail décentes, en accord avec les lois, et notamment sur les chantiers la lutte contre le black, le non respect des conditions de sécurité, le manque de formation ou d’information etc.
• l’élimination du travail forcé ou obligatoire ou l’abolition effective du travail des enfants par des prescriptions adéquates lorsque ce type de pratique est soupçonné ou favorisé par un manque de précision sur les provenances des produits
• la lutte contre la discrimination notamment en matière d’emploi
• promouvoir le respect de l’environnement, notamment en réalisant des projets écologiques,
• lutter contre la corruption, notamment par le choix d’entreprises dont les pratiques sont transparentes.