Immeuble T

La maison T devient l’immeuble T. Elle se rehausse pour tenir le gabarit de la rue et vient habiter le jardin afin d’offrir 4 logements et non plus un seul. L’immeuble T illustre le projet Icare, mené par l’agence, afin de proposer des surélévations de dents creuses en site urbain dense. Ces projets se heurtaient non seulement à des problèmes réglementaires qui nécessitaient des dérogations, mais aussi à une technicité et une complexité opérationnelle qui les rendaient difficiles voire impossibles.

Sur rue, la surélévation en ossature bois et bois massif s’habille d’un bardage inox devenant de plus en plus poli et brillant avec la hauteur pour tirer le regard vers le ciel depuis la rue. Ainsi la parcelle garde son caractère lumineux.

Sur jardin, l’extension existante sur le jardin grandit pour l’encercler. Le jardin devient une cour intérieure, un patio végétal et le logement trouve ainsi des profondeurs qu’il n’avait pas.

Au-dessus, l’immeuble joue la suture avec ses voisin, les décalages étant autant d’occasion de trouver des balcon et des vues latérales.